Nouveau job

Posté le 12 juin 2020 par unjourunereflexion dans Non classé

Ca m’a frappé de plein fouet. Je suis maman depuis quelques mois et quand il est devenu assez grand pour que je retourne travailler, et bien là je me suis posée la question. Et on est beaucoup à se la poser. Tu veux retourner travailler ou pas? c’est pas la seule question à vrai dire. Pour ma part, ca a été une vraie remise en question.  J’ai envie de quoi..de m’occuper de mon enfant et pendant combien de temps?  je m’en suis occupée pendant 4mois et c’était dur mine de rien, surtout en période de confinement. Tu ne sors pas parce que tu as peur d’attraper ce fichu virus. J’ai un balcon, quelle chance ! encore faut-il qu’il fasse beau. Mais oui clairement j’attendais avec impatience que mon mari ait fini le travail. Je suis retournée bosser malgré tout et là j’ai compris ma douleur. J’étais H.S.  Je me suis demandée comment j’allais pouvoir m’occuper de mon fils après une journée de travail. Bon il faut dire que je faisais beaucoup d’heures, l’ambiance de travail..c’était pas ca. Et puis j’étais fatiguée de reprendre tout simplement ! Meme si mon enfant est adorable eh bien je n’y arrivais plus. Je n’avais plus la force de me battre comme avant. Alors je me suis décidée. J’aurais bien voulu m’arreter honnetement de travailler pour m’occuper de mon fils comme ca on éviterait de la payer et moi ca m’aurait bien fait plaisir ! Et puis tu discutes de l’impact financier au sein de ton couple, pas évident. Mon mari n’a pas envie d’etre le seul qui ramène de l’argent à la maison, c’est tres stressant pour lui ce que je comprend tout à fait. Ca veut dire un salaire pour 2. Alors meme si on est pas du tout dépensier, il y a quand meme beaucoup de frais pour notre appartement donc bon…on va peut-etre bosser finalement. Mais on va se trouver un job avec moins d’heures (pour tenir le coup), à coté de chez soi qui a l’air satisfaisant et avec un salaire correct pour pas pleurer à la fin du mois.  Bingo, c’est trouvé.  Bon..vu mon état de fatigue, je me décide que je ne peux pas rester comme ca pour mon nouveau boulot. Où vais-je pouvoir trouver l’energie que je n’ai pas? Tentons une cure de Berocca ! plein de vitamines C et autres ca devrait le faire. Qui ne tente rien n’a rien. Je vous dirais ca dans quelques jours.

Quoiqu’il en soit, je me sous estime peut-etre mais mon état de base ressemble de près à une loque. Alors avec un enfant, ca m’étonnerait que ca s’améliore. Mais la vraie remise en question à mon avis viendra plus tard. LE jour où on décidera si on veut un autre enfant (et si on y arrive bien sur) je ne suis pas sure de pouvoir survivre ! Je pense plutot qu’on fera les choses différemment. Je m’arreterais certainement plusieurs mois voire une année pour m’occuper du 2e. Mine de rien, faut prendre le temps pour chaque étape. Si tu ne te sens pas capable de faire ci ou ca, alors laisse tomber et tu vois plus tard. En général tu te connais assez bien pour savoir où sont tes limites. 

Répondre

D'autres nouvelles

Marianina |
Magbox |
Workplace Education |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FOX Bet — Legal On the net ...
| Macomptasimple
| Dumedoc31